Comment adapter l’espace de Travail aux règles sanitaires

astuces-consignes sanitaires

Sommaire

Bureau, entrepôt, boutique ou encore local commercial, l’espace de travail est un lieu qui demande un certain nombre d’entretiens au quotidien. En dehors du nettoyage classique et des travaux de rénovation ou de réfection, il est important de respecter les règles sanitaires de base. Ces dernières permettent de se protéger contre les infections et autres maladies. Ainsi, l’adaptation de l’espace de travail aux règles sanitaires constitue un meilleur moyen de prévention pour les salariés, mais aussi les clients d’une firme. Pour y arriver, il existe des conseils précis qu’il convient de mettre en application. 

Les règles sanitaires dans un espace de travail

Pour assurer la sécurité et la santé des travailleurs, un protocole sanitaire est généralement mis en place par les dirigeants. Ce dernier a été renforcé avec l’épidémie de la Covid-19 par des mesures strictes émanant de l’autorité étatique. Ainsi, de nouvelles règles sont prises en ce qui concerne les jauges dans la restauration collective et les moments de convivialité.

Toutefois, certaines habitudes n’ayant rien à voir avec la situation sanitaire actuelle sont maintenues. Que ce soit pour les locaux commerciaux, les entrepôts ou les magasins vendus comme loués, le respect des règles sanitaires est important. Les agences immobilières spécialisées dans la gestion de ces derniers doivent montrer l’exemple en mettant en place l’essentiel du dispositif requis.

Les mesures avant la situation sanitaire

Plusieurs dispositions sont prises pour améliorer le fonctionnement des services de médecine de prévention et des comités d’hygiène dans les entreprises et les administrations. Des conditions de travail spéciales sont créées pour les métiers à prédominance féminine. Il en est de même pour les nouvelles formes de travail indépendant, l’emploi des seniors et la prévention de la désinsertion professionnelle.

Ainsi, les employeurs sont tenus de mettre en place des outils pour éviter l’exposition professionnelle aux rayonnements ionisants. Un dispositif de protection (équipement de protection et d’entretien hygiénique) est également nécessaire. Il s’agit entre autres des dispositifs de lavage de main, des appareils de vérification de la température…

Sanitaire-espace-travail

Les mesures découlant de la situation sanitaire

Avec la situation sanitaire, plusieurs règles ont été instituées pour éviter les contaminations au travail entre employés, dirigeants et usagers. Pour ceux qui n’ont pas opté pour le télétravail, ils sont tenus de respecter la distanciation physique d’au moins un mètre. Le port de masque systématique dès lors qu’on n’est pas seul ainsi que le lavage fréquent des mains ou l’application du gel hydroalcoolique sont aussi concernés.

Au travail, lorsque le masque est retiré, la distanciation sociale doit être élargie à deux mètres minimum. Il est aussi recommandé d’éviter de se toucher le visage, de tousser ou d’éternuer dans son coude au bureau comme en séance d’activités. De même, il est important de se moucher dans un mouchoir à usage unique puis le jeter après utilisation.

Enfin, il est conseillé de se saluer entre collègues sans serrer la main et d’arrêter les embrassades. Le protocole sanitaire en entreprise et dans les administrations publiques est mis à jour en fonction de l’évolution de la situation. Un nombre de personnes pouvant être présent simultanément dans un espace clos est défini par l’employeur ou l’exploitant responsable.

Des dispositifs de séparation entre les usagers de type-écran transparents peuvent être mis en place pour certains postes. Les moments de convivialité réunissant les salariés en présentiel dans le cadre professionnel doivent être organisés dans le respect des gestes barrières. Il s’agit en dehors du port de masque et des règles de distanciation, de :

  • La ventilation ;
  • Mesures d’aération ;
  • La prise de la température ;
  • L’aération fonctionnelle…

L’adaptation des entreprises aux règles sanitaires

Les structures publiques comme privées doivent appliquer les mesures recommandées pour aménager les postes de travail. Elles doivent, de ce fait, réorganiser les locaux après analyse des risques et faire en sorte que les employés évitent les lieux où se trouvent des personnes fragiles.

L’employeur peut également prendre des mesures conservatoires pour assurer la sécurité sanitaire du lieu de travail. Ceci peut aller à une modification de l’organisation de travail. Toutefois, pour une modification assez importante, il est nécessaire de consulter le comité social et économique.

Le nettoyage

Il est demandé de procéder à une aération des espaces de travail et d’accueil du public pendant quinze minutes toutes les 3 heures. Cette résolution est importante pour assurer un apport d’air neuf adéquat par le système de ventilation. Aussi, le fonctionnement et l’entretien de la ventilation mécanique doivent être contrôlés au quotidien. Les ventilateurs ne doivent pas être utilisés lorsque le flux d’air est dirigé vers les personnes.

De même, les systèmes de climatisation régulièrement contrôlés doivent éviter de recycler l’air en recherchant la filtration la plus performante sur le plan sanitaire. Enfin, les sols de surfaces de contact et les objets souvent manipulés doivent être maniés fréquemment avec un produit actif pour garantir la désinfection. A cela peuvent être ajoutés :

  • Le nettoyage quotidien des sols selon les procédés habituels ;
  • La mise à disposition dans les toilettes de savon, de serviette à usage unique et de poubelle à vider régulièrement ;
  • Le lavage des mains avant l’utilisation des distributeurs et machines à café ;
  • Le marquage au sol précisant le sens de circulation pour optimiser la sécurité sanitaire et limiter les contacts entre les employés.regles-sanitaires-pour-le-travail

Le référent sanitaire

Devenu un poste à part entière avec la pandémie de la covid-19, le référent se charge des tâches sanitaires au sein de son espace de travail. Il s’agit par exemple de la mise en place de panier-repas pour le personnel et le recours à la possibilité de déjeuner seul dans un espace aménagé. Ayant des missions communiquées en amont à l’ensemble du personnel de la firme, le référent peut être une personne interne ou externe à la structure.

Il est en charge de la sécurité sanitaire des salariés, du respect des gestes barrières et acteur de la coopération avec les ressources humaines. Le contrôle de température à l’entrée de l’espace de travail est également de son ressort. Toutefois, pour la présente opération, il est interdit de relever ou de capturer les données avec des outils comme les caméras thermiques.

L’exercice est facultatif et ne doit pas constituer un passe-entrée vers le bureau. Enfin, les personnes à risque ne bénéficiant pas d’un certificat d’isolement doivent profiter de mesures adaptées de protection renforcée.

Besoin d'informations ?